Comment améliorer votre newsletter ?

comment améliorer votre Newsletter ?

COMMENT AMÉLIORER VOTRE NEWSLETTER ?

On reçoit beaucoup d’emails tous les jours.
Alors comment faire en sorte que votre newsletter sorte du lot et soit lue ?
Comment l’améliorer pour obtenir un meilleur taux d’ouverture ?
Voici nos 10 astuces pour optimiser vos newsletters et les rendre plus efficaces !

1 / POURQUOI ENVOYER-VOUS UNE NEWSLETTER ?

Vous souhaitez commencer à envoyer des newsletter ? Vous en envoyez déjà depuis un moment ? Arrêtez tout et pensez-y un instant ! Demandez-vous en premier lieu pourquoi vous souhaitez envoyer des newsletter. Cela peut paraître inutile mais au contraire cette première réponse vous aidera à créer un contenu pertinent pour votre cible.

Qu’attendez-vous de vos lecteurs et qu’attendent-ils de vous ?
Souhaitez-vous faire un récapitulatif de vos derniers articles publiés sur votre blog ? Organiser un concours ou un jeu ? Proposer des offres spéciales à vos abonnés ?

2 / PRÉVOIR UNE DATE DE LANCEMENT

Première étape de votre newsletter : mettez en place un message d’accueil automatique.
Votre message de bienvenue permet aux nouveaux inscrits de ne pas oublier le nom de votre site et de leur rappeler qu’ils ont fait le bon choix. Cela peut aussi être l’occasion de leur faire parcourir votre boutique, de leur offrir une réduction, de leur donner la possibilité de vous suivre sur les réseaux sociaux ou bien d’inviter un ami.

L’email de confirmation ou le processus d’opt-in est exigé par la loi dans la plupart des pays.
Votre email de confirmation doit être en accord avec l’identité graphique de votre site web. Evitez d’utiliser celui proposé par défaut. Faites en sorte aussi que votre appel à l’action pour l’opt-in soit fun pour vous démarquer.

3 / L’OBJET DE VOTRE NEWSLETTER DOIT INCITER LE LECTEUR À OUVRIR L’EMAIL

Bannissez les « Newsletter Octobre 2016 » ! Etudiez l’objet de votre newsletter comme si c’était une véritable accroche publicitaire !!

Voici quelques astuces pour écrire un objet de newsletter efficace :

  • Piquez la curiosité de vos lecteurs
  • Annoncez une exclusivité
  • Jouez sur le sentiment d’urgence
  • Faites une promesse claire (mais uniquement si vous la tenez ensuite !)
  • Incluez des chiffres

Pour distinguer votre mail des autres, vous pouvez aussi customiser l’objet avec des caractères spéciaux : ►☆✓. Par contre, faites le plus court possible car l’affichage des gestionnaires d’emails est limité en nombre de mots.

Pensez à demander le prénom de chaque nouvel abonné. Vous pourrez ainsi personnaliser l’envoi de votre newsletter. Cela permet de créer un lien un peu plus intime avec vos abonnés. Tout dépend bien entendu de l’identité de votre marque et de vos objectifs avec votre newsletter. A vous de tester !

Abonnez-vous dès aujourd’hui à différentes newsletters, que ça soit celle de vos concurrents ou bien de domaines totalement différents qui peuvent vous inspirer.

4 / ÉVITEZ QUE VOTRE NEWSLETTER SOIT CONSIDÉRÉ COMME UN SPAM

Votre newsletter peut facilement être considérée comme un spam par les analyseurs automatiques des gestionnaires d’emails. Pour éviter cela :

  • Limitez les majuscules et les points d’exclamation. Evitez les termes utilisés par les spammeurs comme « gratuits » ou « concours ».
  • Faites une newsletter en HTML la plus simple possible (pas de script et utilisez un fichier léger).
  • Evitez au maximum les termes anglais car la majorité des Spams sont rédigés en anglais.
  • N’envoyez pas de pièces jointes.

Il est obligatoire de proposer le désabonnement dans votre newsletter. Cela permet aussi d’éviter que vos clients ne soient tentés de cliquer sur le bouton « indésirable » de leur gestionnaire d’email.

iconink-mailchimp-newsletter
mailchimp-newsletter-iconink
mailchimp-iconink-newsletter

5 / TRAVAILLEZ LE CONTENU ET LE VISUEL DE VOTRE NEWSLETTER

Ne négligez pas le storytelling ! Racontez une histoire !! N’hésitez pas à y inclure une anecdote personnelle (si cela correspond à votre stratégie de communication bien entendu).

Mais rappelez-vous : ne dites pas tout dans votre newsletter ! Suscitez l’attention du lecteur pour ensuite générer du trafic vers votre site, vos réseaux sociaux ou tout autre support de l’entreprise.

Facilitez donc la lecture « scannée » de votre contenu : espaces et paragraphes aérés, titres et sous-titres attirants, mots en gras, liens mis en valeur avec des call-to-action, etc…

Ne faites pas de newsletter 100% texte. Elles sont pénibles à lire et ne donnent pas une image dynamique de votre entreprise. Par contre, utilisez les images avec parcimonie. Elles peuvent augmenter le temps de chargement et réduire l’attention de vos lecteurs.

Faites une mise en page à la hauteur de votre image de marque. Et pensez à optimiser votre newsletter pour les mobiles.

6 / COMMUNIQUEZ DAVANTAGE SUR VOTRE NEWSLETTER

Parlez-en dans vos outils de communication : site web, réseaux sociaux, factures, etc… Vous pouvez faciliter le partage de votre newsletter en ajoutant un bouton « Envoyer à un ami. Vous pouvez aussi rendre les anciens exemplaires disponibles sur votre site si vous estimez que cela puisse être intéressant pour vos clients.

Surtout, faites en sorte que la souscription à votre newsletter soit visible et simple.
Et n’oubliez pas, vos futurs lecteurs veulent savoir à quoi ils auront le droit en s’inscrivant à votre newsletter. Rassurez-les ! Dites leur à quoi s’attendre et à quelle fréquence vous envoyez vos newsletter.

7 / DONNEZ D’ABORD, DEMANDEZ ENSUITE

Nous avons tous envie de voir les commandes affluer, mais l’envoi de newsletters ne doit pas servir à faire votre promotion uniquement.

Vous devez aider vos lecteurs à résoudre des problèmes précis, les inspirez, et même égayer leur quotidien. Une fois que vous aurez établi un lien de confiance durable, vous pourrez proposer vos services, mais pas avant !

Tout le monde apprécie les petits cadeaux. Pour booster votre newsletter, vous pouvez :

  • Offrir des bons de réduction (5€ offerts lors de votre prochain achat sur le site)
  • Proposer un petit cadeau gratuit (comme un t-shirt)
  • Écrire un livre sur un sujet susceptible d’intéresser votre public et envoyez-le gratuitement
  • Organiser des concours (« Gagnez un voyage en Italie ! »).

8 / SOYEZ ORGANISÉ

La période entre deux envois de newsletter doit être constante pour créer un sentiment de rendez-vous avec vos lecteurs. Fixez dès le début si l’envoi sera quotidien, hebdomadaire, bimensuel ou mensuel. La périodicité d’envoi dépend de la quantité d’informations que vous avez à diffuser et de votre budget. Il n’y a aucun intérêt à envoyer une newsletter qui n’est ni pertinente, ni intéressante.

Déterminez quelles sont les périodes d’envoi optimales pour votre Newsletter. Cela varie en fonction de votre cible et de votre secteur d’activité. Par exemple, évitez d’envoyer une newsletter le lundi matin si c’est pour des professionnels parce qu’elle risque de se perdre dans le flot d’emails reçus pendant le week-end. En revanche, pour des particuliers, il vaut mieux programmer l’envoi à l’inverse c’est-à-dire le soir et le week-end. Demandez-vous si votre cible est disponible à recevoir votre newsletter. Est-elle disposée à l’ouvrir ou non, va-t-elle se contenter de la parcourir rapidement ou la lire, etc… ?

9 / TESTEZ ET OPTIMISEZ

Pour optimiser votre newsletter, il faut la tester.
Vous pouvez la tester avec 2 objets de Newsletter différents, des mises en page différentes ou bien des jours/heures différentes d’envoi.

Faites ces tests A/B et comparez les données pour voir ce qui est le plus efficace pour vous.

10 / RESPECTEZ LA LÉGISLATION

Le lien de désinscription doit impérativement apparaître sur vos newsletter. C’est illégal de ne pas le faire et en plus vous risquez de vous attirer les foudres des lecteurs qui souhaitent se désabonner. Cela se finit généralement pas le bouton Spam ce qui porte atteinte à la réputation de votre site…

Il est important de garder en tête votre public cible pour créer une newsletter efficace.

Adaptez vos messages, pensez à la manière dont vous pouvez changer la journée de celui qui la reçoit et optimisez sans arrêt votre newsletter !
Rappelez-vous aussi que vous recevez vous-même de nombreuses newsletter alors mettez vous à la place de vos lecteurs pour ne pas reproduire ce que vous même n’aimez pas recevoir !

Laissez un commentaire